Ostéopathie et Plagiocéphalie

Ostéopathie et Plagiocéphalie

La Plagiocéphalie est décrite comme une déformation asymétrique du crâne caractérisée par un aplatissement de sa partie postérieure.

Les parents pourront également observer chez leurs enfants une proéminence frontale avec parfois un œil qui paraît plus petit et plus fermé que l’autre, et une asymétrie au niveau de l’alignement des oreilles.

plagiocéphalie

Ils existent deux types de Plagiocéphalie:

  • La Plagiocéphalie sur crâniosténose: soudure prématurée des sutures crâniennes du nouveau né (ce type n’est pas du ressort de l’ostéopathe).
  • La Plagiocéphalie positionnelle (ou posturale): la plus fréquente, il s’agit d’une déformation bénigne du crâne du nouveau né.

La Plagiocéphalie positionnelle est due le plus souvent à:

  • La contrainte de la tête du bébé sur le bassin de la maman, surtout en fin de grossesse ou dans le cas de grossesse gémellaire, quand le bébé commence à manquer de place.
  • La position prolongée du bébé sur le dos, associé à la tête toujours tournée du même côté.
  • Un torticolis congénital, car le bébé garde la tête tournée toujours du même côté  à cause de la rétraction musculaire.

Les plagiocéphalies positionnelles apparaissent souvent dans les quatre premiers mois de vie du nourrisson. Cela s’explique par la très grande malléabilité du crâne. Après 5 mois, le crâne devient moins malléable et les bébés passent plus de temps assis ou sur le ventre.

L’ostéopathe va avoir une vision globale du nourrisson. Un torticolis est souvent associé à la plagiocéphalie, entraînant une rotation de la tête privilégiée du côté du crâne aplati, ainsi qu’une inflexion latérale opposée. L’enfant se présente en “virgule” et en extension de l’ensemble du rachis.

Le nourrisson aura une position globale en torsion, du crâne jusqu’au sacrum, entrainant des tensions au niveau dorsal et viscérales.

Le traitement ostéopathique consistera dans un premier temps à libérer l’ensemble des tensions myo-fasciales s’exerçant entre le crâne et le sacrum, en passant par le diaphragme. Dans un deuxième temps, le traitement ciblera directement les déformations crâniennes. Il est important de voir le bébé le plus tôt possible, car plus l’enfant sera vu tôt, plus la récupération de la plagiocéphalie sera rapide.

Il est donc fortement conseillé de consulter un ostéopathe dès le premier mois de vie du bébé. Après 5mois, la malléabilité du crâne diminue. Si la plagiocéphalie est importante, il faudra envisager d’avoir recours à un traitement orthopédique lourd, tel que le port de casque.

Que faire en cas de Plagiocéphalie qui s’installe ou déjà installée?

  • Suivi ostéopathique pour vérifier l’ensemble du corps du nourrisson.
  • Suivi ostéopathique et kinésithérapie, si un torticolis congénital est associé à la plagiocéphalie.
  • Usage des techniques de repositionnement de façon intense.
  • De manière générale ne pas bloquer la tête du bébé, mais favoriser son mouvement.

Conseils pour éviter la Plagiocéphalie du nourrisson:

  • Consulter un ostéopathe pendant la grossesse afin que le bassin de la maman soit libre avant l’accouchement.
  • Consulter le pédiatre dès le moindre signe de plagiocéphalie.
  • Consulter un ostéopathe au cours du premier mois de vie du nourrisson afin de libérer toutes les tensions qui auraient pu se mettre en place suite à l’accouchement. Et si possible de conserver un suivi régulier (à voir avec votre ostéopathe).
  • Alterner la position de sommeil (sur le dos, sur le côté).
  • Mettre le bébé sur le ventre, sous surveillance des parents.
  • Alterner la position lors de la tétée et donner à manger des deux cotés (bras gauche et bras droit).
  • Pratiquer le portage.
  • Eviter le contact prolongé de la tête du bébé sur une surface dure ou qui projette ou maintient sa tête en avant dans l’axe, car le bébé sera alors obligé de mettre sa tête sur le côté (transat, parc, siège bébé, cocon…).

Sourd Marine ostéopathe, Muret

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *