Browsed by
Month: July 2016

Enfin en vacances, je consulte mon ostéopathe.

Enfin en vacances, je consulte mon ostéopathe.

Enfin les vacances!

Pas de temps à perdre. Au programme repos, footing, randonnée, plongée, surf, bricolage…
Pour profiter de ses vacances bien méritées, il faut être en pleine forme!

Durant l’année, peut importe le métier exercé il est difficile d’échapper au stress et au surmenage du quotidien.

Le stress peut entrainer divers troubles: tensions musculaires, problèmes digestifs, maux de tête, troubles du sommeil…
A cela peut s’ajouter des douleurs mécaniques liées aux types d’activités: douleurs aux genoux, douleurs lombaires, tendinites, douleurs des épaules…
Malgré le repos des douleurs ou des gènes peuvent persister, et par conséquent empêcher une bonne récupération et parasiter vos vacances.

Commencer du bon pied!

Consulter un ostéopathe au début des vacances permettra de libérer les tensions et les restrictions de mobilité qui se sont accumulées durant l’année.

L’ostéopathie permettra d’améliorer l’ équilibre globale du patient, afin d’optimiser la récupération durant les vacances et de profiter pleinement de celle-ci.

Pour les vacanciers les plus sportifs, consulter un ostéopathe avant les vacances permettra de rééquilibrer les tensions et de réduire le risque de blessures.

De plus les vacances sont le bon moment pour prendre soin de soi. Voilà enfin l’opportunité de faire un bilan de votre état de santé. 

Mieux vaut tard que jamais!

Pour les retardataires, consulter un ostéopathe avant la reprise du travail est également bénéfique.

Cela permet de libérer les tensions et les restrictions de mobilité qui ont pu persister durant vos vacances, afin de reprendre le travail dans de bonnes conditions.

Opération des Ligaments croisés, optimiser sa récupération

Opération des Ligaments croisés, optimiser sa récupération

Le rôle des ligaments croisés est de stabiliser l’articulation du genou. Mais ces ligaments sont souvent mis à rude épreuve : séjour au ski, rugby, football…

ligaments croisés

 

Lorsque la torsion qui s’exerce sur le genou est trop forte, un des deux ligaments peut se rompre. C’est souvent le cas avec le ligament croisé antérieur. Le sportif ressent un craquement et une douleur aiguë dans le genou. L’articulation n’est plus stable. Souvent le genou gonfle quelques heures après.

Si le ligament est rompu une ligamentoplastie peut être réalisée.

L’intervention la plus courante consiste à prélever une partie du tendon de la rotule pour l’implanter à la place du ligament abîmé. Ce tendon devient alors un ligament actif.

A la suite de cette opération une longue période de rééducation encadrée par un kinésithérapeute s’impose au sportif avant de pouvoir reprendre le sport, afin que le genou retrouve sa stabilité et ses amplitudes articulaires.

Cependant malgré, la rééducation et le repos, un léger flexum du genou peut subsister et des douleurs profondes peuvent persister.

L’ostéopathe pourra donc travailler en parallèle avec le kinésithérapeute afin d’optimiser la récupération post opératoire.

En effet, l’ostéopathe va travailler sur la rééquilibration des tensions réciproques des ligaments et tendons du genou afin qu’ils puissent contrôler et accompagner la mobilité globale du genou.

Libérer les structures ayant une influence sur les muscles permettant la mobilité du genou.

Vérifier que les ménisques et autres structures environnantes sont libres et mobiles et que toutes ces structures fonctionnent en phase car elles sont interdépendantes.

Selon les cas, une ou plusieurs séances peuvent être nécessaires.

En savoir plus : Allo docteur vidéo