Browsed by
Category: Grossesse et post-partum

Infertilité et Ostéopathie

Infertilité et Ostéopathie

L’ostéopathe intervient dans le cas d’infertilité fonctionnelle chez la femme ou chez l’homme, c’est-à-dire en dehors de toute pathologie médicale.

Suite à une chute importante, un accident de la voie publique, un choc émotionnel, des infections à répétition, des séquelles de chirurgie, différentes contraintes peuvent se mettre en place et sont susceptibles de perturber le fonctionnement des organes de reproductions.

Le traitement de l’ostéopathe consiste à:

  • Rétablir la mobilité des organes de la reproduction et leurs vascularisations.
  • Améliorer la mobilité du bassin, car en cas de blocage les ligaments sont mis en tension et peuvent perturber la mobilité des organes reproducteurs.
  • Améliorer la mobilité de la colonne vertébrale car émergent de celle-ci différentes racines nerveuses destinées aux organes reproducteurs.
  • Libérer les tensions s’exerçant au niveau crânien, pouvant perturber l’équilibre hormonal.
  • Effectuer un traitement général afin de lutter contre le stress et de permettre un mieux favorable à la fertilité.

Chez la femme, l’ostéopathe va regarder les mêmes structures s’il intervient dans le cas de préparation à la Fécondation In Vitro.

La période de traitement est variable, de 1 ou 2 séances à un traitement sur plus long terme selon les patients.

Le traitement ostéopathique est le plus souvent effectué en collaboration avec le gynécologue, le médecin généraliste et le psychologue.

Grossesse et Ostéopathie

Grossesse et Ostéopathie

Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable.

 

grossesse

L’accompagnement de la grossesse

La grossesse est un moment particulier dans la vie d’une femme

Elle induit la nécessité d’une adaptation permanente de l’ensemble de son organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus. Consulter un ostéopathe pendant une grossesse aide à aborder celle-ci de façon plus paisible et confortable, grâce à des techniques douces, adaptées et ciblées. L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Sur le premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives et d’agir ainsi sur les nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies et l’irritabilité fréquents à cette période.

 

Sur le deuxième trimestre

L’expansion de l’utérus refoule les viscères de l’abdomen, limitant ainsi les mouvements du diaphragme. Cela peut entraîner des troubles vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathe permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants.

Sur le troisième trimestre

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop ou trop peu sollicitées et les tissus permettra une prise en charge efficace desdouleurs, du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome canal carpien souvent rencontrés à cette période.

Le post-partum

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

Cliquez ici pour voir la source de cet article.

Sourd Marine Ostéopathe, Muret