Browsed by
Tag: maux de tête

L’ostéopathie, une solution à vos maux de tête

L’ostéopathie, une solution à vos maux de tête

Le mal de tête tout le monde connaît! Mais quand les douleurs deviennent chroniques c’est un véritable calvaire!

Ce symptôme est très variable quant à sa localisation, sa fréquence, sa force, les autres signes qui accompagnent vos céphalées ou migraines.

Céphalées ou migraines?

  • Céphalées de tension :

Maux de tête pouvant toucher l’avant du crâne, l’arrière du crâne ou encore les deux côtés du crâne en même temps “en casque”. La douleur est à type de pression, d’intensité modérée, non accentuée par l’activité physique, ne provoque pas de nausées ou vomissements. Les céphalées sont épisodiques ou chroniques.

Une sensation de “serrement” , “d’étau” , de “pesanteur” peut être décrite. Les douleurs sont non pulsatiles.

Les céphalées sont dues le plus souvent au stress et au surmenage. Mais bien d’autres origines peuvent être en cause: ORL, neurologique, posturologique…

  • Migraines :

La migraine est une forme particulière de mal de tête. La douleur survient par crise, elle s’installe de manière progressive. Elle peut durer de quelques heures à plusieurs jours. Elle est souvent pulsatile.

La douleur est augmentée par l’effort physique et elle est le plus souvent située d’un seul côté de la tête. Elle peut être d’intensité modérée ou sévère.

La migraine est souvent associée à des nausées, vomissements, gêne à la lumière et au bruit.

Le patient peut présenter des signes annonciateurs de la crise avant que la migraine ne survienne: troubles visuels, fourmillements et engourdissements des membres.

Les causes exactes de la migraine sont encore mal connues. Certains facteurs tel que les changements hormonaux ou certains aliments sont identifiés comme déclencheurs (vin blanc, chocolat, graisse…)

Attention toutefois à l’automédication que ce soit dans le cas de migraines ou céphalées car l’abus médicamenteux peut être la cause de la chronicité des maux de tête.

Qu’est ce que mon ostéopathe peut faire pour moi ?

Lors de la consultation l’ostéopathe fera un bilan complet et détaillé de vos “maux de tête” afin d’établir quelles implications mécaniques et quelles schématiques corporelles pourront être à l’origine des troubles, qu’ils soient ponctuels ou chroniques.

Il recherchera les zones en tension ou hypomobile. Il va s’attacher à améliorer la mobilité des articulations, diminuer les irritations nerveuses et améliorer l’apport et le drainage sanguin au niveau du crâne dans le but de réduire efficacement les maux de tête par des techniques manuelles douces adaptées et ciblées.

Votre ostéopathe est formé à déceler toute contre-indications à un traitement ostéopathique et n’hésitera pas en fonction des circonstances, à vous réorienter vers un praticien adapté à votre situation.

Douleur cervicale et ostéopathie

Douleur cervicale et ostéopathie

Les cervicalgies sont des douleurs situées dans la région du cou et de la nuque. Ces douleurs sont d’origines diverses et peuvent être plus ou moins invalidantes au quotidien. Elles peuvent être aigues (depuis moins de trois mois) ou chroniques (depuis plus de trois mois).

Elles s’accompagnent parfois de douleurs irradiant vers la tête, les bras et le haut du dos. Elles peuvent également s’accompagner de maux de tête voire de vertiges.

Les cervicalgies ont plusieurs origines:

  • posturales
  • mécaniques
  • oculaires
  • manducatrices
  • auditives
  • traumatiques
  • viscérales
  • neurovégétatives

En fonction du type de cervicalgie, l’ostéopathe travaillera sur les structures concernées.

En ce qui concerne les cervicalgies aigues, l’ostéopathe peut soulager rapidement et durablement. Son travail consiste alors en une récupération des mouvements des vertèbres de la zone cervico-dorsale, et des différents tissus qui entourent ou sont reliés à cette zone à distance.

Cependant, attention aux cervicalgies d’origine inflammatoire, infectieuse ou encore vasculaire qui nécessite avant tout de consulter son médecin généraliste.

Les cervicalgies chroniques peuvent être soulagées par l’ostéopathie, mais elles sont souvent la conséquence de pathologies comme l’arthrose, les hernies discales, antécédents traumatiques, polyarthrite rhumatoïde… Un suivi ostéopathique sera donc mis en place, afin de minimiser les douleurs, en association avec un suivi médicale et les traitement adaptés à la pathologie du patient.

Pour finir, que la cervicalgie soit aigue ou chronique, le plus important après le traitement est l’éviction des facteurs de risque.

  • Corriger sa posture au quotidien, notamment au travail.
  • Faire des pauses régulières, que ce soit en voiture ou au bureau.
  • Eviter les positions statiques prolongées. Prenez le temps de vous lever au moins une fois par heure pendant quelques instants, marchez, bougez.
  • Réaliser des exercices de respiration en période de stress afin de limiter les tensions liées à celui-ci.